Urban Garden votre potager d’intérieur

par | Juin 13, 2017

Cueillir des petites salades ou des fraises n’est pas un plaisir réservé uniquement aux propriétaires d’un jardin. La tendance s’appelle : l’urban garden ! Cette engouement pour le jardinage n’a jamais été aussi populaire. En intérieur, on aime faire pousser nos plantes aromatiques mais on aime aussi cultiver nos propres fruits et légumes. On cultive sans produits chimiques et en évitant de passer par des intermédiairesJuste pour vous, voici quelques conseils pour faire un potager dans votre appartement.

Les 5 règles d’or 

  • Trouver un bon emplacement pour votre potager d’intérieur
  • Choisissez des végétaux adaptés
  • Respectez les règles de la culture
  • Choisissez des végétaux adaptés à la culture d’intérieur
  • Cultiver votre potager d’intérieur


 

Bien choisir son emplacement

 

Avant de commencer il faut bien réfléchir à l’emplacement et à la surface que l’on peut consacrer au potager.

 

  • L’exposition doit être bien lumineuse et près d’une fenêtre.
  • La pièce doit pouvoir être facilement aérée pour permettre à l’air de circuler.
  • Selon la place que l’on dispose le potager d’intérieur peut être installé dans le salon, dans un coin de la cuisine ou encore dans la salle à manger.
plante sur le rebord d'une fenêtre

Dans quels contenants

Il existe toutes sortes de contenants pour faire un potager. Il suffit de les adapter aux végétaux cultivés :

  • Choisissez des pots en terre, des jardinières ou des bacs en fonction du type de culture et surtout de leur taille.
  • Choisissez des contenants présentant des trous au fond afin de bien drainer les cultures.
  • N’oubliez pas les soucoupes qui sont utile pour récupérer le surplus d’eau.
Conseils et astuces

 

Le potager en hauteur / Un potager surélevé est recommandé pour les personnes qui ont du mal à se baisser. Prévoyez par exemple des tables de culture sur pieds ou sur roulettes, il existe également différent types d’accroches murales.

Le potager en carré / Le potager en carré est idéal pour gagner de l’espce l’espace en divisant la surface de culture en différents carrés (25 à 50 cm pour chaque culture).

Dans les bacs de 40 à 50 cm de profondeur / Concombres, courgettes, petites tomates, aubergines, concombres, tomates…

Dans les des pots de 15 à 20 cm de profondeur / Les plantes aromatiques (romarins, fines herbes, thym, persils, ciboulette…)

Dans les bacs suspendus / Idéal pour les radis, les aromates et les tomates cerise .


QUELS SONT LES VÉGÉTAUX QUE L’ON PEUT CULTIVER ?

Choisissez des plantes aromatiques faciles à cultiver

Le basilic, le romarin, le thym, le persil, la ciboulette, la menthe ou la coriandre

Sélectionnez des légumes décoratifs, faciles à cultiver et prenant peu de place

Les salades, les piments, les tomates cerises, aubergines…

Privilégiez les légumes à croissance rapide

Les radis, les choux…


Cultivez votre potager d’intérieur

  • Achetez des plants en pots ou faites vous-même vos semis.
  • Utilisez du terreau pour potager.
  • Installez une couche épaisse des billes d’argiles ou de gravillons au fond des contenants.
  • Ajoutez de l’engrais bio régulièrement.
  • Arrosez régulièrement selon les besoins de chaque végétal.
  • Surveillez la présence de parasites.
Conseils et astuces

Démarrez vos graines dans des coquilles d’œufs et plantez les directement dans votre potager ou dans votre jardin lorsqu’elle sont prêtes. Les coquilles vont se biodégrader et fournir du calcium à la terre.

Des engrais naturels pour votre potager

L’engrais apporte les éléments nutritifs manquants au sol du potager. Certains fertilisants sont plus nourrissants, d’autres respectent mieux l’environnement. Les engrais naturels proviennent des matières premières minérales, animales ou végétales décomposées. Si vous ne voulez plus nourrir vos légumes d’engrais chimiques, il est temps de vous initier aux fertilisants naturelles !

Le purin d’orties, cette mauvaise herbe qu’on s’acharne à arracher possède de nombreuses propriétés fertilisantes. Très riche en oligo-éléments, en vitamines et en minéraux, le purin d’orties est un activateur de croissance pour toutes vos plantes. Il est aussi utilisé comme insecticide et dans le traitement de certaines maladies.

Les coquilles d’œufs, pour votre potager d’intérieur, gardez vos coquilles d’œufs, faites-les sécher au soleil, écrasez vos coquilles pour en faire une poudre. Ensuite, il vous suffit d’épandre cette poudre au pied des plantes en la mélangeant à la terre

Le marc à café, enrichie en phosphore et en azote, le marc s’utilise toute l’année sur les plantes vertes d’intérieur et les salades. Pour l’utiliser, il suffit de l’incorporer à la terre. Vous pouvez également l’incorporer en petite dose dans la terre de rempotage ou de semis.

Les peaux de bananespossède une forte teneur en potassium, un nutriment un nutriment dont les plantes raffolent et qui leur donne des couleurs éclatantes. Déposez de petits morceaux de peau aux pieds des plants ou faites-les tremper dans l’eau qui sert à l’arrosage.

Même si ces fertilisants sont naturels, il faut les utiliser avec parcimonie. On respecte les doses, sinon on prend le risque d’abîmer les cultures. Le mieux est encore de s’en passer : pour des plantes peu gourmandes (oignon, mâche, échalote, ail), la rotation des cultures peut combler les besoins.


Voici quelques idées pour créer votre jardin de fines herbes d’intérieur !

Rejoignez la Team Super Héros !

Connectez-vous au QG et restez informés de nos News, Activités, Promos et Surprises.

Pas de Spam, c'est promis!

Vous vous êtes inscrit avec succès !