Les systèmes de filtration d’eau

par | Mar 1, 2017

Continuons notre périple sur l’eau, notre “or bleu” comme la surnomme Richard Haas, un spécialiste reconnu de l’eau et de ses bienfaits sur la santé.

 

Même si celle-ci semble limpide à première vue, méfiez-vous des apparences! Et oui, sachez que n’importe quelle molécule peut se retrouver un jour ou l’autre au fond de votre verre, et cela peut aller jusqu’à la présence de traces d’héroïne, de cocaïne, de principes actifs de médicaments, de pesticides…  (Haas, 2015, p.54). Méfiance donc !

Rajoutez à cela la chloration de l’eau de ville,  qui permet certes d’éviter une contamination bactérienne des eaux potables mais qui nuit fortement à notre corps et détruit notre flore intestinale là où l’intestin est considéré comme notre deuxième cerveau, et dans certains pays la fluoration de l’eau de ville, dans le but de soi-disant prévenir les caries dentaires, sans tenir compte des effets désastreux du fluorure sur notre santé.

 

Pas de panique, les solutions existent. Et oui, ce sont les systèmes de filtration d’eau qui en plus fournir une eau “consommable” et bonne pour la santé vous permettront d’économiser sur l’achat d’eau en bouteille.  Il existe divers systèmes de filtration d’eau, en fonction des préférences de chacun. Ceux-ci se branchent soit sur nos robinets, soit directement sur l’arrivée d’eau, soit il s’agit d’appareils autonomes qui disposent d’un système de filtration et purification d’eau.

 

VIDYA AYURVEDA propose de passer en revue 5 systèmes de filtration, tous adaptés à l’utilisation domestique :

1) Les carafes filtrantes

 

Les carafes filtrantes, comme Brita par exemple, sont, comme leur nom l’indique, des carafes équipées d’un filtre. Elles ont pour qualité d’enlever le goût du chlore et les odeurs. Elles ont cependant d’énormes désavantages. En effet, elles enlèvent le goût du chlore mais ne permettent pas de tuer les bactéries, la capacité de filtration des carafes étant variable et surtout peu importante. Pour contrer ce problème, elles ajoutent des particules d’argent (qu’on ne retrouve pas dans l’eau du robinet à l’origine) pour devenir bactéricides ce qui aggrave encore plus le résultat. Elles retiennent également une petite quantité de nitrates (de l’ordre de 8 à 17%) (Haas, 2015, p.123).

 

Avez-vous l’habitude de laisser votre eau stagner toute la nuit dans votre carafe pour la boire le lendemain ? Hé bien c’est une erreur 🙂 Hé oui, durant la nuit, l’eau stagnante va progressivement se charger de tous les éléments retenus durant la filtration.  Votre première eau du matin sera donc plus chargée en polluants qu’avant la filtration. De plus, vous devrez la conserver au frigo alors que l’eau glacée n’est pas fortement conseillée (Haas, 2015, p.124).  Pour compléter le tableau, la plupart de ces carafes contiennent des phtalates qui passent dans l’eau filtrée.

 

Au niveaux du prix, même si une carafe filtrante vous coûtera de 15 à 40€, l’inconvénient que l’on retient est le changement régulier des cartouches filtrantes qui se saturent assez rapidement (Haas, 2015, p.124). On estime qu’il y a lieu de la changer tous les mois (Ooreka, 2016).

 

Enfin, l’eau filtrée obtenue à l’aide d’une carafe est seulement équivalente  voire même pire que celle qui stagne déjà dans nos robinets.

2) Les filtres à sédiments

Les principaux filtres à sédiments sont les cartouches et les poches filtrantes.

La cartouche filtrante

Cette cartouche se pose directement sur le robinet pour lequel on souhaite purifier l’eau. Chaque cartouche est spécifique à un seul traitement. Il existe, par exemple, une cartouche spécifique au traitement du fer, une autre spécifique au traitement du chlore et, enfin, une dernière destinée au traitement des particules de boue. Il est toutefois possible de les combiner (Ooreka, 2016).

La poche filtrante

La particularité de la poche filtrante est de pouvoir filtrer une eau qui contient une grande quantité de particules, comme du sable ou de la boue. L’inconvénient de ce type de filtre est qu’il se sature rapidement, il faut donc le changer régulièrement (mais il reste moins cher que la cartouche filtrante) (Ooreka, 2016).

Avantages et inconvénients

Les filtres à sédiments sont capables d’éliminer la boue ou le sable que pourrait contenir l’eau du robinet. Leur coût varie entre 5 et 100€ suivant la qualité. Cependant, ils ne réalisent qu’une pré-filtration et doivent être changés régulièrement, environ tous les 6 mois (Terre Vivante, 2008)

Ils ont une capacité de filtration qui varie de 5 à 25 microns, ce qui n’est pas énorme quand on sait qu’une bactérie à une taille de l’ordre de 0,2 micron.

3) Les filtres à céramique et charbon actif

Ce type de filtre est particulièrement simple à installer et peut être directement placé sur le robinet.

Les filtres à céramique charbon actif ont pour particularité d’absorber le chlore, les matières organiques et autres contaminants (Ooreka, 2016). Ils permettent également de préserver les minéraux qui sont bons pour la santé (Overblog, s.d.). Toutefois, ces filtres retiennent une grande quantité de nitrates qui affectent le transfert de l’oxygène, de minéraux dissous et de virus (Haas, 2015, p.131; Terre vivante, 2008). Le prix de ce type de filtre varie entre 100 et 250€, sa capacité de filtration est de 0,5 à 0,2 micron et il filtre une moyenne de 1 500 à 10 000 litres d’eau, suivant sa qualité (Terre vivante, 2008; Cieléo, 2012). Un autre point négatif est qu’il doit également être changé à temps, au point d’être dangereux pour la santé s’il est saturé (Lami Environnement, 2008).

4) Les filtres à membrane d’osmose inverse

L’osmose inverse est le système de purification le plus performant du marché. En effet, il réunit toutes les qualités que l’on attend d’un système de filtrage d’eau, c’est-à-dire bon pour la santé, bon pour l’environnement et complètement naturel. Il a une capacité de filtration de 0,0001 micron.

Pour vous donner une idée de l’ordre de grandeur :

  • 1 micron = 0,000001 m
  • Taille des particules filtrées par une bonne membrane d’osmose inverse = 0,0001 micron = 0,0000000001 m
  • Taille d’une bactérie = 0.2 micron
  • Diamètre du virus de l’hépatite B (le plus petit) = 27 nanomètres = 0,000000027 m

On voit donc que ce dispositif filtre entre 95 et 98% des impuretés (dont les perturbeurs endocriniens, les minéraux, les bactéries, les virus, les métaux lourds, les principes actifs, ) au travers de sa membrane semi-perméable, perméable à l’eau et imperméable aux sels (Haas, 2015, p.146; Passeportsanté.net, 2017). Il procure une eau biocompatible, comparable à l’eau de source et permet d’évacuer les toxines de notre organisme tout en favorisant les échanges (Lami Environnement, 2008).

Le seul inconvénient est son prix qui va de 300 à 2000€ et le fait qu’il ne filtre pas toute l’eau que nous y insérons. En effet, il faudra en moyenne 2 à 3L d’eau pour produire 1L d’eau osmosée. Concernant le prix, il peut sembler fort élevé mais il est plus que rentable sur le long terme (voir calcul d’amortissement dans l’onglet Description de l’osmoseur).

Concernant la qualité de la membrane, il faudra la changer une fois par an, lorsqu’on remarque que la quantité d’eau purifiée obtenue est inférieure à celle obtenue lors de l’achat de l’appareil (Haas, 2015, p.154; Lami Environnement, 2008).

Cet appareil est vraiment le meilleur en matière de filtration et purification d’eau. On vous en parlera davantage dans un prochain article car il y énormément à dire en la matière.

5) Les distillateurs d’eau

Les distillateurs d’eau sont des appareils permettant d’obtenir l’eau la plus pure qui soit, c’est-à-dire complètement dépourvue de minéraux. On peut être amené à penser que cette eau ferait une parfaite en eau de table, car elle ne contient aucun minéraux. Nous sommes d’accord pour dire que trop de minéraux inorganiques et non-biodisponibles contenus dans l’eau est néfaste pour la santé, mais une eau dépourvue de minéraux aura les mêmes effets. Une eau distillée va favoriser la sortie des minéraux du corps, ce qui n’est pas le but recherché 🙂  Elle peut cependant être utilisée dans un cadre ponctuel pour se purger et se nettoyer.

Il convient de trouver un juste milieu : une eau contenant des minéraux dans des proportions moindres (Passeportsanté.net, 2017).

Également, il est nécessaire de changer le charbon actif tous les mois et de nettoyer la cuve de chauffe tous les 3 à 6 mois, voire plus fréquemment (Purepro, 2005).  La quantité d’eau produite n’est que de 17L par jour (alors que l’osmose inverse en produit de 10 à 30 en une heure) (Purepro, 2005).

Toutefois,

l’appareil de traitement de l’eau idéal n’existe pas. On tentera tout simplement de s’approcher au mieux de la nature et avec l’osmoseur inverse c’est plutôt bien parti puisqu’il est le seul système qui permet d’obtenir une eau biodisponible. La biodisponibilité désigne “ l’aptitude d’un élément à être absorbé et à atteindre les membranes cellulaires des organismes vivants ” (Dictionnaire environnement, 2010).

Récapitulatif:

Sources:
- Ooreka. (2016). Carafe filtrante. Récupéré le 12 février 2017 de https://traitement-eau.ooreka.fr/comprendre/carafe-filtrante
- Ooreka. (2016). Cartouche filtrante. Récupéré le 12 février 2017 de https://traitement-eau.ooreka.fr/comprendre/cartouche-filtrante
- Terre vivante. (2008). Filtration domestique de l’eau. Récupéré le 13 février de http://www.terrevivante.org/507-filtrer-l-eau-du-robinet.htm
- Overblog. (s.d.). Chez vous – Découvrez 7 moyens de purifier l’eau. Récupéré le 13 février de http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-chez-vous-decouvrez-7-moyens-de-purifier-l-eau-108965891.html
- Cieléo. (2012). Filtre à eau charbon actif : la gamme céramique s’élargit. Récupéré le 13 février 2017 de http://www.cieleo.com/blog/index/billet/6409_filtre-a-eau-charbon-actif-ceramique
- Lami Environnement (2008). Une eau de qualité : l’osmose inverse. Récupéré le 12 février 2017 de http://www.lami-france.fr/faq.php
- Passeportsanté.net. (2017). Eau : le point de vue des naturopathes. Récupéré le 10 février 2017 de http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/ArticleComplementaire.aspx?doc=eau_autre_vision_do
- Dictionnaire environnement. (2010). Biodisponible la définition du dico. Récupéré le 14 février 2017 de http://www.dictionnaire-environnement.com/biodisponible_ID422.html

Vous avez aimé cet article ? En voici d'autres:

Rejoignez la Team Super Héros !

Connectez-vous au QG et restez informés de nos News, Activités, Promos et Surprises.

Pas de Spam, c'est promis!

Vous vous êtes inscrit avec succès !